Dès que le café arrive en Europe, aux alentours du XVIème siècle, la population cherche un moyen de broyer le café afin de le consommer. La difficulté réside dans le fait de broyer les grains sans pour autant perdre leur saveur. Les débuts sont un peu hasardeux, on utilise des mortiers où l’on vient directement broyer les grains torréfiés, on utilise aussi des moulins à épices adaptés au grain.

On entend parler, conjointement en France et en Turquie, de vrais moulins à café seulement à partir du XVIIème. Que ce soit dans l’un ou l’autre pays, les premiers moulins sont des objets de luxe : ils sont ouvragés, fabriqués dans des matières précieuses, ornés de pierres… Il faudra attendre la seconde moitié du XVIIIème siècle pour que le moulin à café commence à se démocratiser. Puis c’est au XIXème siècle qu’on voit apparaître le moulin à café en bois de forme carré que nous connaissons. Nouveau tournant dans le milieu du moulin à café : 1975. C’est l’apparition des moulins électriques. Aujourd’hui chaque maison de café, chaque revendeur spécialisé, a à sa disposition un broyeur afin de proposer à ses clients la mouture qu’ils souhaitent pour leur café : filtre, italienne, piston, expresso … Toujours est-il que c’est très intéressant d’avoir son propre moulin à café, cela permet de réaliser différents essais pour trouver la mouture qui nous convient le mieux !

layouts/layout-full-width.tpl

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)